"Ach'adess"

2020
A docufilm by casArrigoni
Guarda il film in italiano Watch movie in english

Même maintenant
Alpage d’été des bergamini transhumants du Val Taleggio

Depuis trois générations, la famille Locatelli élève des vaches brunes et produit des stracchini et Strachitunt en Val Taleggio.
Les Bergamini sont des éleveurs itinérants, qui pratiquent depuis toujours la transhumance, cette pratique presque disparue aujourd’hui.
Quand j'étais petit, il y avait encore une dizaine de Bergamini.
Maintenant, il n’y a plus que nous.
Dans tous les alpages ici, dans leValtaleggio,il y avait environ 2000 animaux.
Peut-être même plus. Maintenant, on arrive à peine à cinq ou six cents.
La partie basse de l’alpage s’est transformée en forêt.
Plus haut, le paysage est resté intact, car la végétation atteint une certaine altitude et puis il n'y en a plus.
Chaque année en juin, les vaches de race Brune atteignent le premier alpage, Alpe Sella à 1380 m.
Quand la polenta est prête, je mets toujours un peu de lait.
Mais aujourd’hui je n’en ai pas ici.
Je dois aller traire une vache.
A six ans, Agapito allait déjà tout seul avec les génisses.
A six ans !
Même maintenant ils y vont.
Mamma mia
Agapito, viens ici.
Alpe Môi (1750m) Juillet.
Cette méthode que nous utilisons ici, pour le stracchino et le strachitunt,est assez unique, parce que nous travaillons le lait sans le réchauffer.
Lorsque nous traitons le lait sans le réchauffer, nous gardons la même température que lors de la traite.
Nous ne réchauffons le caillé que lorsque nous produisons d'autres fromages.
Ce n’est pas aussi simple quel’élevage d’autres animaux.
Car il faut être là tous les jours, matin et soir pour traire le lait et faire le fromage.
Bref, il y a beaucoup de choses à faire.
Fin juillet, la famille Locatelli atteint l’Alpe Piazzo (1850m).
Ensuite redescend dans la vallée fin septembre.
Ce film a été conçu et créé par les sociétés casArrigoni et Società Agricola Locatelli G. avec l’objectif de documenter la pratique de la transhumance et de soutenir la poursuite de cette tradition étroitement liée à la culture et au territoire du Val Taleggio.

Remerciements à Sara Invernizzi et Gloria Bettoni